Skechers GoRun
course test

Test – Skechers Gorun4

By on 20/04/2016

Test raté

Ne passons pas 4 chemins, j’ai couru avec sur quelques sorties, mais j’ai dû abandonner leur utilisation. Je suis un coureur avec un appui médio-pied, j’avais beaucoup couru avec des chaussures assez similaire d’un point de vue du drop et vers une foulée naturelle, les kinvara. J’avais fait ma prépa marathon avec et couru avec. Donc normalement l’adaptation devait se faire rapidement.

Lors de la première sortie, pas trop de soucis, je prends connaissance de la chaussure, je la pousse un peu. ok. Deuxième sortie, plus tranquille et là grosse grosse contracture au mollet. Impossible de courir, je finis en boitillant. Je me dis que c’est la fatigue, que je dois me reposer, m’étirer. J’attends un peu et après quelques jours je repars. Rebelote, mes mollets me font très mal. J’essaye une période d’adaptation, pas très probant.

DSCF7953 [1024x768]J’ai reçu ces chaussures il y a quelques temps, le test a d’abord dû être retardé pour cause de blessure, puis préparation marathon (pas le bon moment pour faire des tests). Je vais vite passer ces épisodes pour en venir au test.

Les Skechers Gorun 4 font parties de la gamme performance de la marque américaine qui commence à faire des remous et faire parler d’elle dans le running.

J’avais déjà reçu une paire de gorun ride 3, j’avais bien aimé le confort de la chaussure, la toebox large comme un Hummer, on a de la place. La Gorun 4 est un peu différente, elle est conçue pour des course plus rapides. Elle est très légère. Par contre le chaussant est beaucoup plus étroit, ce qui est assez perturbant. J’avoue avoir été déçu de ce côté là. Le confort est toujours présent, la semelle est par contre assez molle par rapport aux standards, on le ressent sur les routes caillouteuses, ça fait un peu mal parfois. Elle reste une chaussure destinée au bitume. Le maintient au talon d’Achille est souple, pas de renforts.

Je décide de faire une grosse pause marathon et de reprendre le test après. Je reprends donc la route avec les gorun et même problème, ce mollet qui me fait mal. Je décide alors d’abandonner le test.

Voilà un test raté, je ne dis pas que ces chaussures sont mauvaises, mais elles ne me vont tout simplement pas. Peut-être est-ce dû au drop réduit, un manque de maintient, pas assez d’amorti. Les causes sont certainement multiples, ou même autre, mais voilà, je n’ai aucun problème avec d’autres modèles. Je sais que pour d’autres personnes le test fut un succès. Pour moi non.

TAGS
RELATED POSTS

LEAVE A COMMENT