Course et écologie : quels sont les conseils pour s’engager en faveur de l’environnement en faisant du sport ?

Le sport n’est pas toujours une pratique qui est vue d’un bon œil. En effet, il fait l’objet de controverses suite aux désastres écologiques causés par les grandes compétitions sportives. Pourtant, conjuguer activité sportive et respect de l’environnement est chose toute simple : il suffit d’adopter des habitudes plus responsables. Que vous soyez un sportif amateur ou professionnel, c’est un défi à relever pour faire du sport une pratique saine et en faveur de l’environnement.

En quoi consiste la course écologique ?

La dégradation de l’environnement est un sujet qui a le vent en poupe, et ne concerne pas que certains secteurs souvent pointés du doigt comme l’industrie. Le sport a également sa part de responsabilité étant donné que les grandes compétitions font parfois, suite à des désastres écologiques, ce qui entache la réputation de certains sports. La course écologique est donc une pratique s’adressant à tout sportif digne de ce nom et qui souhaiterait apporter leur contribution à la conservation de l’écologie. En effet, ce type de sport consiste à vaquer librement à sa pratique sportive tout en optant pour des alternatives plus écologiques, que cela concerne le lieu choisi pour pratiquer le sport ou les équipements utilisés. A cela s’ajoutent également quelques autres pratiques qui renforcent cette cause des plus nobles.

Comment conjuguer sport et écologie ?

Allier sport et écologie ne requiert pas de grands efforts, tout commence par des petits gestes qui finiront par avoir des impacts globaux. Ces derniers concernent toute personne baignant dans la pratique sportive et sont à appliquer au quotidien. Pour ceux qui effectuent leurs courses dans un parc ou dans un espace public, ils peuvent contribuer à la collecte des déchets en commençant par ne rien jeter par terre et à garder vos ordures dans un petit sac. Pour montrer le bon exemple, il convient de ne pas attendre que les autres ramassent les mégots, canettes et autres emballages plastiques. L’initiative doit émerger de vous afin d’inciter votre entourage à en faire de même, voire, à pratiquer du sport. Opter pour des accessoires plus écolos rentre également dans le cadre de ces pratiques. Pour vous hydrater, privilégiez une gourde réutilisable suffisamment grande pour vous accompagner tout le long de votre course écologique et bannissez tout ce qui est gobelet. L’industrie textile étant très polluante, faites du tri dans vos vêtements et chaussures sportifs et privilégiez les équipements fabriqués dans le respect d’une certaine éthique.

Course et écologie : des conseils supplémentaires

Pour adopter un comportement éco-responsable dans le cadre de votre pratique sportive, il convient de toujours envisager les conséquences que chaque action entreprise engendrerait. Cela ne concerne pas uniquement les équipements et les comportements que vous devrez adopter une fois à la salle ou au parc. D’autres actions viennent s’ajouter à ces pratiques. En effet, il est fortement recommandé de privilégier le vélo ou le co-voiturage pour vos déplacements quotidiens. Aussi, lorsque vous assistez à des rassemblements sportifs, évitez d’accepter les goodies si cela ne va pas vous être d’une certaine utilité. La course écologique est donc avant tout une activité qui fait preuve de savoir être et de respect en faveur de l’environnement.

Comment le marathon s’est imposé dans les entreprises ?
Craquez pour une montre connectée afin de suivre l’évolution de votre course